Bordage accusé de supposition de personne — Hells Angels arrêté

Le Hells Angels Marc Bordage comparaît

Comparution du Hells Angels Marc Bordage

Le Hells Angels arrêté jeudi au centre-ville de Montréal après huit ans de cavale a formellement été accusé cet après-midi, au palais de justice de Montréal.

Marc Bordage est accusé de supposition de personne, de possession de fausses pièces d'identité, de possession de faux passeport et de l'avoir utilisé.

Bordage, qui figurait sur la liste des 10 criminels les plus recherchés au Québec, a été appréhendé jeudi, au centre-ville de Montréal, par le Service de police de la Ville de Montréal ainsi que la Sûreté du Québec. Il résidait dans la région de Sherbrooke lors de l'opération SharQc, menée en 2009 par la SQ contre les gangs de motards criminels, dont les Hells Angels.

Depuis, SharQc avait connu d'importants ratés, le seul procès s'étant tenu ayant avorté en 2015.

La couronne s'est opposée à la remise en liberté de Bordage.

Marc Bordage s'est retrouvé face contre terre avec une paire de menottes aux poignets, gracieuseté des policiers du Groupe tactique d'intervention du SPVM, vers 12h30, près du 1255, rue du Square-Phillips.

Dernières nouvelles