Proche-Orient: accord interpalestinien sur des élections d'ici la fin 2018

FLASH90

FLASH90

Le Hamas et le Fatah, ainsi que les autres principaux groupes palestiniens, réunis pendant deux jours au Caire, ont appelé mercredi à l'organisation d'élections générales en Cisjordanie et dans la bande de Gaza d'ici la fin 2018. Ces élections seraient les premières communes à la Cisjordanie et Gaza depuis 2006.

Le président palestinien Mahmoud Abbas se voit confier la responsabilité de fixer le calendrier électoral définitif, ajoute le communiqué publié à l'issue de discussions conduites par le Fatah et le Hamas au Caire, la capitale de l'Egypte.

Au terme de la rencontre, il a également été convenu d'une nouvelle réunion au début du mois de février, "afin de définir plus précisément toutes les mesures et tous les mécanismes concrets à mettre en place".

Après dix ans de dissensions, les anciens frères ennemis se sont entendus le 12 octobre au Caire pour que le Hamas, qui gouverne sans partage la bande de Gaza, transfère les pouvoirs dans ce territoire à l'Autorité palestinienne d'ici au 1er décembre. Or, l'Autorité palestinienne et son président, Mahmoud Abbas, excluent d'assumer les responsabilités civiles à Gaza sans contrôler la sécurité.

La question cruciale du contrôle de la sécurité et du sort de la branche armée du Hamas ne figure pas dans le communiqué.

Dans la très " démocratique " Autorité Palestinienne, les dernières élections législatives datent du 25 janvier 2007.

Il s'agit sans contexte d'un succès pour le Hamas qui est aujourd'hui plus populaire dans la rue " palestinienne " que le Fatah et l'Autorité Palestinienne.

Dernières nouvelles