Najat Vallaud-Belkacem serait prête à prendre les rênes du PS

Najat Vallaud-Belkacem serait prête à prendre les rênes du PS

Congrès du PS: Najat Vallaud-Belkacem serait candidate pour prendre la tête du parti

Les candidats ne se bousculent pas au portillon mais l'ancien ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll devrait au moins avoir un adversaire en la personne de Najat Vallaud-Belkacem.

A un peu plus de quatre mois du prochain congrès qui doit se tenir les 7 et 8 avril 2018 à Paris et tourner définitivement la page du PS d'Epinay, des noms circulent déjà sur celles et ceux qui pourraient briguer la direction du parti politiquement et financièrement ruiné par les derniers scrutins. En effectuant un tour de table, chacun des convives présents a énuméré les avantages et les inconvénients de leur potentielle candidature. Olivier Faure par exemple, ne voulait pas quitter la présidence du groupe socialiste à l'Assemblée nationale, tandis que Carole Delga, ancienne secrétaire d'État et présidente du conseil régional d'Occitanie, considère qu'il lui sera difficile de cumuler les deux fonctions.

Najat Vallaud-Belkacem, le 18 juin 2017.

Mais la socialiste aurait posé deux conditions: obtenir la tête de liste lors des prochaines élections européennes et que le poste de Premier secrétaire ne soit plus bénévole mais rémunéré, affirme Le Figaro. "Je rappelle que le parti est en train de vivre un plan social, nous sommes dans l'impossibilité légale d'employer qui que ce soit pendant un an", persifle "un pilier de Solférino" dans les colonnes du Figaro.

Son époux, Boris Vallaud assure de son côté que les deux conditions lui "paraissent fausses". "Mais sa décision n'est pas prise", explique-t-il. D'ici là, les quadras ont prévu d'autres réunions.

Dernières nouvelles