Sans armes, ils dérobent pour 100 000 euros de téléphones — Essonne

Essonne: sans armes ils dérobent pour 100.000 euros de téléphones

Le butin est estimé jusqu'à 100.000 euros.@ Etienne LAURENT AFP

Ce braquage est survenu dimanche 26 novembre à Sainte-Geneviève-des-Bois en Essonne.

Ces trois hommes encagoulés ont fait irruption en fin de matinée dans la boutique d'un opérateur, située sur la zone commerciale de cette ville de grande banlieue parisienne. Ils ont convaincu les clients et les employés de se coucher, avant d'embarquer les téléphones et de fuir dans une voiture avec de fausses plaques. Les appareils étaient assez nombreux pour constituer un butin d'une valeur comprise entre 80 000 et 100 000 euros, selon les estimations de la police. Rapidement repérés par des policiers du Groupe de sécurité et de proximité d'Etampes, ils ont été interceptés à la barrière de péage de Saint-Arnoult (Yvelines).

Mis en difficulté par un équipage de police, le trio a abandonné son véhicule et pris la fuite à pied. Les malfaiteurs, quant à eux, ont oublié de prendre le butin avec eux. Deux des malfaiteurs sont parvenus à s'échapper mais le troisième a été arrêté. Il s'agit d'un jeune homme âgé de 19 ans qui est déjà connu par le service de police.

Dernières nouvelles