Shell s'associe au projet Ionity pour développer les superchargeurs

Désormais Shell partagera ses pompes à essence avec des bornes de recharge électriques

Désormais Shell partagera ses pompes à essence avec des bornes de recharge électriques

"Ionity et Shell partagent un objectif commun: permettre des déplacements longue distance en véhicule électrique à travers l'Europe en fournissant une infrastructure de bornes de recharge rapides et fiables", indique Michael Hajesch, Chef exécutif d'Ionity.

Pour rappel, l'entreprise Ionity a été co-fondée par BMW groupe, Daimler AG, Ford Motor Company et Volkswagen group avec Audi et Porsche. D'ailleurs, le nombre de points de recharge pour voitures électriques en Europe a presque triplé de 2014 à 2017 pour atteindre près de 120 000, selon l'Observatoire européen des carburants de remplacement. Plutôt de bon augure pour les voyageurs effectuant de longs trajets et soucieux de l'autonomie.

Lire aussi Quelles sont les meilleures batteries externes?

Le nouvel opérateur, créé en novembre dernier, va pouvoir implanter des bornes de recharge haute puissance (350 kilowatts) dans les stations Shell situées en Belgique, en France, aux Pays-Bas, en Autriche, en République tchèque, en Hongrie, en Pologne, en Slovaquie, en Slovénie et au Royaume-Uni. Shell a racheté en octobre NewMotion, propriétaire de l'un des plus vastes réseaux de bornes de recharge pour véhicules électriques en Europe. D'autant plus que les partenaires d'IONITY ont uni leurs forces avec un plan visant à construire un réseau paneuropéen de 400 bornes de recharge d'ici 2020.

Si la taille de l'investissement ou les termes de cet accord n'ont pas été dévoilés, Shell explique qu'il va investir dans la modification des sources d'alimentation de ses stations pour répondre à la demande croissante.

Dernières nouvelles