Cuve de l'EPR : quatre associations saisissent le Conseil d'Etat

Ce jeudi 30 novembre 2017, le réseau "Sortir du nucléaire", le Comité de réflexion, d'information et de lutte anti-nucléaire (Crilan), Greenpeace France et "STOP EPR, ni à Penly ni ailleurs" ont déposé un recours devant le Conseil d'État quant à cet avis. Elles remettent en cause l'avis de l'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) sur la cuve de la centrale de Flamanville, actuellement en construction dans la Manche. Cependant, elle a préconisé le remplacement du couvercle avant 2024. La décision de l'ASN marquait une étape cruciale en vue de la validation de la mise en service de l'ensemble du réacteur, mais l'Autorité a précisé qu'elle devrait encore procéder à une épreuve d'ensemble pour autoriser la mise en service de la cuve.

Pierre-Franck Chevet ne manie pas volontiers la langue de bois. "Quand on n'a pas construit d'installation nouvelle pendant 15 ans, 20 ans, il n'est pas anormal qu'il y ait des difficultés de ce type", a-t-il commenté.

Dernières nouvelles