Vers une centrale d'achat commune avec FnacDarty — Carrefour

Alexandre Bompard est passé en 2017 de la Fnac Darty à Carrefour mais reste administrateur de l’entreprise d’électronique

Vers une alliance entre Carrefour et Fnac-Darty ?

Il demeure administrateur de Fnac Darty.

Après Conforama et le groupe Casino, après Auchan et Boulanger, une nouvelle alliance pourrait bientôt se nouer dans le secteur non alimentaire.

Selon une source proche de Carrefour, les équipes de distribution spécialisée du groupe de distribution discutent "avec bon nombre d'acteurs et pas uniquement avec Fnac Darty".

BFM Business rappelle que "Fnac-Darty avait déjà tenté des pourparlers l'an passé". "On discute tout le temps avec tout le monde", insiste-t-on dans l'entourage des deux sociétés.

Mineure pour Carrefour, dont les achats de ce type de produits ne concernent que 3 à 4 milliards d'euros et une petite partie de son chiffre d'affaires, elle serait très importante pour Fnac Darty, puisqu'elle toucherait tous les produits concernés par les achats effectués par les deux distributeurs spécialisés, soit un montant annuel global compris entre 7 et 8 milliards d'euros. "Les choses peuvent se débloquer rapidement".

Ces discussions "encore à un stade préliminaire [.] pourraient aboutir début 2018", précise le site. L'impact serait donc plus important pour Fnac-Darty que pour le géant Carrefour, qui doit présenter son plan stratégique le 23 janvier.

En Bourse, l'information profitait au premier chef à Fnac Darty, le périmètre d'une telle opération couvrant l'ensemble de ses activités. Limitée à la France, elle renforcerait significativement, 18 mois après le rapprochement entre Fnac et Darty, le poids de l'enseigne culturelle et d'électroménager dans les négociations avec ses fournisseurs.

Dernières nouvelles