Il invente un meurtre pour passer l'hiver à l'abri en prison — Toulouse

Le quartier du Vivier à Cugnaux

Le quartier du Vivier à Cugnaux

Les militaires se sont retrouvés dans la nuit de vendredi à samedi au cœur d'un étonnant stratagème imaginé par un trentenaire de Cugnaux, dans la banlieue toulousaine, et décrit par La Dépêche du Midi. Un SDF, âgé de 35 ans, a pris la décision de contacter la gendarmerie au 17, vers 23h 25, pour signaler une fusillade dans le quartier du Vivier. A l'autre bout du combiné, un homme âgé de 35 ans, alerte les forces de l'ordre en expliquant qu'un groupe de jeunes est visé par des tirs et qu'il a entendu une détonation, explique 20minutes. Au milieu de la route, ils trouvent un homme. Le tueur présumé, quant à lui refuse de montrer les preuves de son crime. Le quartier a été fouillé minutieusement et les hôpitaux contactés.

En garde à vue, le pseudo-assassin a avoué avoir tout inventé pour se retrouver au chaud dans une cellule de prison pendant l'hiver.

Selon La Dépêche, "il a été présenté au parquet et laissé libre sous contrôle judiciaire avec obligation de soins". Il a, par ailleurs reçu une convocation pour le mois de mars prochain.

Dernières nouvelles