Rémi Gaillard accusé de plagiat : Un humoriste britannique témoigne

L'humoriste Rémi Gaillard compte près de 6,5 millions d'abonnés sur sa chaîne YouTube

L'humoriste Rémi Gaillard compte près de 6,5 millions d'abonnés sur sa chaîne YouTube

Il a, semble-t-il, un peu trop usé du "copier-coller".

Après les plagiats plutôt flagrants de Tomer Sisley, Jamel Debbouze, Gad Elmaleh ou encore Arthur, la chaîne YouTube CopyComic a publié ce lundi une nouvelle vidéo consacrée aux caméras cachées de Rémi Gaillard, suivi par des millions de personnes sur la plateforme. Des dizaines de sketches de l'humoriste montpelliérain rappellent étrangement ceux du comique Dom Joly, pour la plupart publiés au début des années 2000. Sur les images, on peut y voir plusieurs situations, comme "l'escargot-humain ralentissant la circulation", "Tueurs nettoyant leurs voitures blanches couvertes de sang" ou encore "Des animaux humains volant un magasin pour obtenir ce qu'ils aiment", ayant de nombreuses similitudes.

Rémi Gaillard se défend sur le HuffPost: "J'ai effectivement fait un clin d'œil à Dom Joly, dont j'adore le travail et son programme 'Trigger Happy TV', avec la vidéo "Animal Planet" publiée en janvier 2016 ou celle du mafieux dans le parking". Il se trouve que l'on va tourner une vidéo ensemble avec celui que l'on m'accuse de plagier. "Il est vrai que certaines idées peuvent se croiser mais Dom Joly est l'artiste qui me ressemble le plus, ou inversement", a-t-il notamment déclaré. Rémi Gaillard ne semble pas inquiet d'être mis en cause par CopyComic, allant même jusqu'à trouver "très bien" ce que fait l'auteur de ces différents montages. "Il est en train de mentir, a-t-il écrit sur Twitter". Toutes ces saynètes de Rémi Gaillard ont déjà été jouées par Dom Joly plusieurs années plus tôt. "Je prends des conseils juridiques", a encore indiqué Dom Joly. Dans une de mes vidéos datant de 2001, je transforme un ascenseur en boîte de nuit.

Dernières nouvelles