Un professeur s'ouvre les veines en salle de classe

Les adolescents sont sous le choc. Selon nos confrères de France Bleu Périgord le SNES, principal syndicat d'enseignants du second degré, indique que l'enseignant aurait été en conflit avec l'administration. Mais a échoué dans sa macabre entreprise. Il a tout de même été emmené en urgence à l'hôpital de Sarlat, par les pompiers qui sont rapidement arrivés à l'établissement scolaire. La direction de l'académie a expliqué que "ses jours ne seraient pas en danger".

Aucun élève n'a assisté à la scène, mais une cellule psychologique a été mise en place et les enseignants ont tous interrompu leurs cours pour prendre en charge les collégiens.

Mercredi 6 décembre à Périgueux, une réunion extraordinaire du Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) doit avoir lieu à la direction départementale de l'Education nationale pour évoquer le cas du collège La Boétie de Sarlat.

Dernières nouvelles