En Autriche, le mariage homosexuel est le résultat d'une longue bataille juridique

Image d'illustration

Image d'illustration

Mardi, la Cour constitutionnelle autrichienne a décidé que le mariage homosexuel sera autorisé à partir de 2019, levant ainsi des restrictions considérées comme discriminatoires.

Le 5 décembre 2017 sera un jour à marquer d'une pierre blanche dans l'histoire de l'Autriche: en effet, la cour constitutionnelle autrichienne vient tout juste de décider de permettre aux couples de même sexe de se marier!

L'interdiction du mariage entre personnes du même sexe " viole le principe de l'égalité et de la non-discrimination des personnes sur la base de qualités personnelles telles que l'orientation sexuelle", écrit la Cour dans sa décision.

Les Pays-Bas sont, en avril 2001, le tout premier pays à avoir légalisé le mariage entre couples de même sexe.

En Autriche, qui a voté le 15 octobre pour renouveler son parlement, la classe politique s'est montrée divisée sur ce sujet.

Heinz-Christian Strache, leader du FPÖ arrivé troisième aux élections, avait manifesté son hostilité de manière plus ferme: " l'introduction du mariage homosexuel affaiblirait les structures familiales et les détruirait sur le long terme", estimait-il avant l'été. Depuis, ce sont quinze pays européens qui leurs ont emboîtés le pas: Belgique, Espagne, Norvège, Suède, Portugal, Islande, Danemark, France, Grande-Bretagne, Luxembourg, Irlande, Finlande, Malte, Allemagne et depuis quelques heures l'Autriche qui doit ouvrir le mariage aux couples homosexuels. L'adoption par les couples gays est également déjà possible.

Le partenariat civil est légal depuis 2010 et s'est peu à peu rapproché de la définition existante du mariage.

"Cependant, la distinction entre le mariage et le partenariat ne peut être maintenue aujourd'hui sans discrimination envers les couples de même sexe", ajoute-t-elle.

Dernières nouvelles