La Deutsche Bank coopère — Liens avec Trump

ROBERT MUELLER A DEMANDÉ À DEUTSCHE BANK DES DONNÉES SUR TRUMP

L'enquête sur l'ingérence russe se déplace vers les liens entre la famille Trump et la Deutsche Bank

Deutsche Bank a bien été sommée de fournir des documents sur ses relations d'affaires avec Donald Trump par le procureur spécial Robert Mueller, chargé de l'enquête sur les soupçons de collusion entre la campagne du président américain et la Russie, a indiqué mardi à l'AFP une source proche du dossier.

La requête, annoncée en premier par Bloomberg News, le quotidien allemand Handelsblatt et le Wall Street Journal, a été formulée il y a plusieurs semaines et portait sur les liens entre l'établissement bancaire allemand et M. Trump, a précisé cette source sous couvert d'anonymat.

Deutsche Bank, qui a prêté à l'organisation Trump des centaines de millions de dollars pour des projets immobiliers, a déclaré ne jamais faire de commentaire sur ses clients, tandis qu'un avocat du président américain a réfuté les informations parues en Allemagne. "Deutsche Bank coopère toujours avec les autorités dans tous les pays", a indiqué un porte-parole à l'agence à Francfort.

Les élus démocrates au Congrès ont demandé depuis des mois à la banque de leur remettre des documents sur ses liens financiers avec la famille Trump, pour voir notamment s'il y avait une connexion avec la Russie, mais l'institut de crédit a jusque-là refusé affirmant qu'il serait illégal de partager ainsi ces informations.

Le statut de procureur spécial donne à Robert Mueller, un ancien directeur du FBI, une grande indépendance et lui confère de larges pouvoirs. Il ajoutait que si le procureur s'intéressait à ses finances, ou à celles de sa famille, cela constituerait une violation du cadre de son enquête, le franchissement d'une ligne rouge.

Dernières nouvelles