La tablette de chez Xiaomi ne s'appellera pas "Mi Pad" — Justice

La marque chinoise Xiaomi est trop proche visuellement et phonétiquement de celle d'Apple

La marque chinoise Xiaomi est trop proche visuellement et phonétiquement de celle d'Apple

Face au refus en 2016 de l'Office de l'Union européenne pour la propriété intellectuelle (EUIPO) de l'autoriser à utiliser ce nom, le groupe chinois avait saisi le Tribunal de l'Union européenne. Le fabricant chinois ne peut simplement pas enregistrer le nom "Mi Pad " en tant que marque européenne. En anglais, les clients pouvaient ainsi être amené à appeler la tablette tactile de Xiaomi "My Pad", en prononçant donc mal le "I", révélant une similitude importante avec l'iPad, dont le "I " se prononce comme le "Y ". Xiaomi pourra toutefois faire appel de cette décision devant la Cour de justice de l'Union européenne. Il partage (aussi) des gifs sur Twitter.

Il ajoute que, sur la base de la comparaison ainsi effectuée et compte tenu de l'identité ou de la similitude des produits, "l'EUIPO a correctement conclu à l'existence d'un risque de confusion dans l'esprit du public". Second revers, et probablement définitif. Le deuxième tribunal de l'Union européenne a jugé que Mi Pad ne devait pas être enregistré en tant que marque parce que les consommateurs étaient susceptibles d'être troublés par la similitude des signes.

"Sur le plan visuel, les signes en conflit présentent un degré élevé de similitude du fait que IPAD est entièrement reproduit dans MI PAD, que les deux signes coïncident en ce qui concerne la suite de lettres 'ipad' et qu "ils ne diffèrent que par la présence de la lettre supplémentaire 'm' au début de 'Mi Pad'", explique-t-il dans un communiqué".

Le même Tribunal a relevé d'autres ressemblances touchant cette fois à la partie conceptuelle, notamment chez les anglophones: "l'élément commun "pad " sera compris comme signifiant tablette électronique, tandis que les éléments "mi " et "i " seront perçus comme des préfixes qualifiant l'élément commun "pad", sans en altérer de manière significative la charge conceptuelle". Et si Apple adore fabriquer ses produits en Chine, la société déteste que la Chine tente de grappiller l'attention du public.

Dernières nouvelles