L'ancienne élue Stéphanie Jannin condamnée à 5 000 euros d'amende — Montpellier

Montpellier : l'ancienne élue Stéphanie Jannin condamnée à 5 000 euros d'amende

Stéphanie Jannin réintègre ses fonctions à la Ville et la Métropole de Montpellier

L'ancienne adjointe à l'urbanisme à la mairie de Montpellier, était poursuivie pour deux affaires. Le tribunal l'a condamnée à 5000 euros d'amende pour des subventions votées en conseil municipal en faveur d'une association présidée par son compagnon. "Il n'y a pas d'atteinte à la probité ou à l'intérêt général", estime-t-il par ailleurs.

La justice lui reprochait d'avoir voté un avenant de 70 000 € à un marché obtenu par la société RKNL, dont elle avait été salariée avant de devenir adjointe, pour un projet de logements sociaux à Las Rebes. Aux législatives, c'est la seule candidate LREM de l'Hérault qui avait été battue. Après avoir eu connaissance du jugement, Philippe Saurel a annoncé que Stéphanie Jannin était à nouveau adjointe au maire et vice-présidente de la métropole, avec pour délégation l'environnement et le développement durable. Une condamnation "pour une erreur technique et administrative", fait valoir son avocat.

Dernières nouvelles