Proclamer Jérusalem capitale d'Israël profitera "aux groupes terroristes" (Erdogan)

JÉRUSALEM LA TURQUIE N'EXCLUT PAS DE ROMPRE SES RELATIONS AVEC ISRAËL

Turquie: déplacer ses avoirs à l'étranger est de la trahison, selon Erdogan

M. Erdogan a aussi annoncé que l'Organisation de la Coopération islamique (OCI) tiendra une réunion extraordinaire le 13 décembre courant à Istanbul.

Appelant l'administration américaine à "revenir immédiatement" sur sa "grave erreur" M. Kalin a déclaré: "Jérusalem est notre honneur, Jérusalem est notre cause commune".

Le roi du Maroc Mohammed VI avait envoyé plus tôt au président américain une lettre au nom de 57 pays arabes et musulmans pour le mettre en garde contre un transfert de l'ambassade US à Jérusalem.

Le porte-parole du gouvernement turc, Bekir Bozdag, a lui aussi averti que la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël serait une "catastrophe" pour la région et entraînerait de nouveaux conflits. Ce dernier a de son côté souligné que la ville sainte était "cruciale pour la stabilité" de la région.

Cette question sera au centre d'entretiens que M. Erdogan doit avoir mercredi à Ankara avec le roi de Jordanie Abdallah II, dont le pays est le gardien des Lieux saints musulmans de Jérusalem. Selon la présidence palestinienne, Donald Trump a informé par téléphone le président palestinien Mahmoud Abbas "de son intention de transférer l'ambassade des Etats-Unis" en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem. Israël considère la Ville sainte comme sa capitale "éternelle et réunifiée", mais les Palestiniens estiment que Jérusalem-Est doit être la capitale de l'Etat auquel ils aspirent.

La communauté internationale n'a jamais reconnu Jérusalem comme capitale d'Israël ni l'annexion de sa partie orientale occupée en 1967.

Dernières nouvelles