Salvator Mundi au nouveau Louvre d'Abou Dhabi: Il rejoint "La Belle Ferronnière"

Le Vinci à 450 millions de dollars ira au Louvre d'Abou Dhabi
AFP
 Tolga Akmen

Le Vinci à 450 millions de dollars ira au Louvre d'Abou Dhabi AFP Tolga Akmen

Un tableau de Léonard de Vinci, vendu en novembre aux enchères pour un montant record de 450,3 millions de dollars, va être exposé dans le tout nouveau Louvre d'Abou Dhabi, un coup marketing sans précédent pour le musée, qui aurait été rendu possible par un prince saoudien.

Le premier musée locataire n'est autre que le tout nouveau Louvre Abu Dhabi, qu'Emmanuel Macron s'est fait une joie d'inaugurer le 8 novembre dernier. Un prix qu'il avait ensuite jugé surévalué. L'acquisition par le Louvre Abu Dhabi du Salvator Mundi, le tableau le plus cher du monde réalisé, qui plus est, par l'un des plus grands maîtres de l'art occidental, contribue, bien évidemment, au rayonnement culturel et artistique du Golfe persique, mais elle fait également de cette toile le symbole de la puissance des Émirats.

En effet, le New York Times a indiqué que le Prince Bader bîn Abdullah bîn Mohammed bîn Farhan al Saud serait le richissime acquéreur. Interrogé par l'AFP, Christie's, qui a organisé la vente du tableau, s'est refusée à tout commentaire.

Certains experts estiment qu'elle pourrait avoir été commandée par le cour de France avant d'avoir été la propriété des rois d'Angleterre. Après sa réapparition à la fin du XIXème siècle, elle a longtemps été considérée comme l'œuvre d'un contemporain de Léonard de Vinci: vendue pour 45 livres en 1958 chez Sotheby's, elle n'a été authentifiée formellement comme un " Leonardo " qu'en 2005.

Dernières nouvelles