Un cas de méningite chez un enfant à Saint-Quentin-de-Baron

L’enfant de 5 ans a été évacué mardi au CHU de Pellegrin à Bordeaux

L’enfant de 5 ans a été évacué mardi au CHU de Pellegrin à Bordeaux

Un enfant de 5 ans pris en chargeUn cas d'infection invasive à méningocoque (méningite), chez un enfant de 5 ans fréquentant l' école maternelle de Saint Quentin de Baron (Gironde) a été déclaré à l' Agence Régionale de Santé Nouvelle-Aquitaine ce mardi. En collaboration avec l'Éducation nationale, l'ARS a listé les personnes en contact avec le petit malade: 66 enfants et 12 adultes. Un traitement antibiotique adapté leur a été proposé.

L'agence tient à souligner que les risques de contagion sont rares sachant que le méningocoque est un germe très fragile qui a du mal à résister dans le milieu extérieur. Il n'y a pas lieu de prendre des mesures particulières de désinfection ou de fermeture des locaux. Une réunion d'information se tiendra jeudi 7 décembre à 18h30 à l'école.

Les méninges sont les membranes, ou enveloppes, qui entourent et protègent le système nerveux central, c'est-à-dire le cerveau dans le crâne et la moelle épinière dans le canal rachidien, au niveau de la colonne vertébrale. Dans le cas de méningites à méningocoques du sérogroupe A, B, C, Y ou W, la prévention par la vaccination permet de compléter l'antibioprophylaxie. Les méningites peuvent être d'origine virale, bactérienne ou être dues à des champignons (plus rarement).

Dernières nouvelles