ASSE : Situation, mercato, repreneur, les présidents font le point

ASSE: Sablé réclame un joueur par ligne 14 décembre 2017 22:09FootballTransferts

ASSE: Sablé réclame un joueur par ligne 14 décembre 2017 22:09FootballTransferts

Mal en pointe en Ligue 1, Saint-Etienne a lancé son plan de redressement.

Suite au conseil de surveillance trimestriel de l'AS Saint-Etienne qui s'est tenu ce vendredi après-midi, Bernard Caïazzo, son président, a tenu une conférence de presse au côté de Roland Romeyer, le président du directoire, avant le match afin d'évoquer la situation "préoccupante" du club. "Je suis persuadé que nous aurons un investisseur puissant et de qualité dans les prochains mois", a-t-il conclu. Une situation "inquiétante", a admis le premier. Mais nous ne sommes pas à trois journées de la fin, il y a plus d'un demi-championnat à vivre.

A l'instant, Bernard Caïazzo a pris la parole. Il estime que le renouveau des Verts passe par l'arrivée d'un nouvel actionnaire: "Les investisseurs puissants font désormais la différence dans notre championnat". Je n'aurais jamais pu imaginer vivre des moments difficiles comme en ce moment, a indiqué Bernard Caïazzo en conférence de presse. Si l'ASSE n'arrive pas à attirer un investisseur puissant, le club devra jouer le milieu de tableau, " lâchait d'entrée de jeu Bernard Caiazzo. (.) Le club ne retrouvera pas une ambition européenne sans investisseurs puissants. C'est une condition nécessaire. Le plan s'organise en trois phases: un mercato avec des renforts, faire évoluer le management du club et, je le répète, l'arrivée d'un investisseur puissant! Quand l'investisseur arrivera, nous serons à sa disposition pour, soit rester, soit partir du club, " a ainsi poursuivi le président du conseil de surveillance du club stéphanois. L'institution est la priorité, elle est plus forte que les hommes. Nous travaillons beaucoup sur le Mercato, assure Roland Romeyer. La banque Lazard, mandatée pour la recherche de l'investisseur, nous a demandé la confidentialité absolue. L'AS Saint-Etienne est très attractive. On espère tous que cela pourra se concrétiser en 2018. Nous connaissons les solutions pour nous en sortir, à commencer par un bon mercato avec des renforts cohérents. Il vaut mieux prendre deux très bons joueurs plutôt qu'en prendre six.

Dernières nouvelles