PSG - Emery met en garde Kimpembe

PSG - Emery met en garde Kimpembe

PSG - Emery met en garde Kimpembe

Unai Emery a également confirmé que le recrutement d'une sentinelle, notamment pour soulager Adrien Rabiot et permettre à Thiago Motta de souffler de temps en temps, devenait nécessaire.

Car, après la pause, les hommes de Sabri Lamouchi se sont rebiffés, bien aidés par des Parisiens d'abord trop maladroits pour tuer le match.

Neymar (26e), Julian Draxler (35e), Kylian Mbappé (40e) ou Edinson Cavani (41e, 43e), par deux fois, auraient pu alourdir la marque avant la mi-temps, et encore Neymar au retour des vestiaires (49e). En supériorité numérique, Cavani (75e) et Neymar (76e) ont sanctionné leurs adversaires. A la dernière minute, Rennes a obtenu un penalty, mais Khazri l'a raté. Même si ceux qui ont joué à ce poste l'ont bien fait, comme Lo Celso. "Il n'y a pas de relâchement". L'entraîneur espagnol du PSG, d'ordinaire plutôt évasif concernant les besoins de son équipe sur le marché des transferts, a fait une exception en ciblant le poste de son milieu défensif international italien Thiago Motta, qui a été opéré fin novembre au niveau du genou mais devrait être dans le groupe convoqué pour affronter Caen mercredi. Et la sympathique balade, donc, d'un certain Neymar.

Pour son dernier match de l'année 2017, le PSG sera privé de nombreux joueurs: en charnière centrale, Presnel Kimpembe a écopé d'un carton rouge lors du précédent match contre le Stade Rennais et est donc logiquement suspendu.

Dernières nouvelles