Hommage populaire à Johnny Hallyday : Le coup de gueule de Philippe Poutou

Philippe Poutou au premier tour des élections présidentielles en avril dernier à Bordeaux

Philippe Poutou au premier tour des élections présidentielles en avril dernier à Bordeaux. Patrick Bernard Quentin Salinier Bestimage

Les propos de Philippe Poutou sont souvent sans filtres.

Samedi 9 décembre, le corbillard transportant la dépouille de Johnny Hallyday a descendu l'avenue des Champs-Élysées devant une foule de fans, avant de s'arrêter devant l'église de la Madeleine pour une cérémonie religieuse. C'était un président, deux ex-présidents... "On a vu une élite ultra-riche à l'intérieur de La Madeleine, déclarait-il à nos GG". Je ne parle pas de ceux qui étaient sincèrement aux obsèques, qui étaient dans la rue, qui ont fait le déplacement.

Philippe Poutou a qualifié d'"écoeurant" le traitement médiatique accordé à l'hommage populaire de Johnny Hallyday dans les médias à l'antenne des "Grandes Gueules" lundi. "Bah là, le fraudeur fiscal, il est jusqu'au bout fraudeur fiscal, même une fois mort il continue" rétorque l'ancien candidat à l'élection présidentielle. C'est pas le seul. "On a une élite, cette caste de privilégiés qui fait sa petite fête, c'était quelqu'un de leur monde". La dernière pique est accordée à Emmanuel Macron dont le discours prononcé en hommage au rockeur n'a visiblement pas ému le leader du NPA: "Nul, ridicule, avec ses grandiloquences et tout ça". Mais cette fois il est allé beaucoup plus loin suscitant une énorme vague d'indignation sur les réseaux sociaux.

Dernières nouvelles