40 morts dans plusieurs explosions à Kaboul — Afghanistan

ATTAQUE À LA BOMBE À KABOUL AU MOINS 40 MORTS

40 morts dans plusieurs explosions à Kaboul — Afghanistan

Après l'explosion qui a tué au moins 41 victimes et fait 84 blessés dans un centre culturel chiite de Kaboul, deux autres explosions de moindre importance ont suivi et n'ont pas fait de victimes, rapporte Rfi. Une action également revendiquée par l'EI. "L'attentat, dans lequel les talibans ont rapidement proclamé n'être pour rien, a aussi frappé l'Afghan Voice Agency, un média anti-EI dont les locaux sont situés dans le même immeuble". "C'était le chaos. Tout le monde hurlait et pleurait". Les victimes sont tous des civils et ont été tuées par les brûlures causées par l'attentat. "Tout le monde demandait de l'aide", a-t-il dit, ajoutant que des femmes et des enfants faisaient partie des victimes.

Alors que le ministère afghan de la santé avait d'abord fait état d'un bilan de quatre morts et six blessés, un cadre hospitalier a indiqué à une télévision locale que 18 blessés avaient été emmenés dans son établissement. Aucun groupe armé n'a encore revendiqué cette attaque, qui survient trois jours après qu'un kamikaze se soit fait exploser près d'une antenne des services de renseignements afghans dans la capitale, faisant six morts.

Des photos postées sur la page Facebook de l'agence Afghan Voice Agency montraient la cour de ce média constellée de débris avec avec une demi-douzaine de corps alignés par terre, l'un d'entre eux en sang. Cette attaque a été revendiquée par le groupe État islamique. "Une commission enquêtera sur " de possibles négligences des policiers " qui " ont pu permettre aux terroristes d'attaquer le centre", a déclaré le porte-parole du ministère afghan de l'Intérieur, Najib Danish, lors d'un point presse. Les talibans ont également accru leur harcèlement contre les forces de sécurité.

Dernières nouvelles