Accroissement de 23,1% du déficit de la balance commerciale en 2017 — Tunisie

BCT: Hausse du taux de croissance à 2,1% au cours du 3e trimestre 2017 en glissement annuel

BCT: Augmentation du taux de la rémunération de l'épargne

Cette évolution positive a, toutefois, été contrebalancée par la contreperformance des industries non manufacturières (-3,5%) et des activités agricoles (-0,9%) qui ont contribué négativement à la croissance.

La même source a dévoilé que la hausse notable des prix libres a été soutenue par ceux des produits alimentaires, soit +10,2% en novembre 2017 en glissement annuel, contre 8,4% en octobre 2017.

Il a évoqué, par la même occasion, les pressions inflationnistes au cours des derniers mois, rappelant la hausse des prix de 3,6% en novembre 2017 et de 5,2 en moyenne mensuelle au cours des 11 mois de 2017 contre 3,7% une année auparavant.

Quant aux crédits aux particuliers, ils ont progressé à un rythme moins rapide que celui enregistré une année auparavant (+1.823 MD à fin octobre 2017 contre +1.578 MD).

La BCT a aussi indiqué, dans sa note de conjoncture, que le déficit budgétaire (hors dons, privatisation et confiscation) s'est élargi, au terme des 10 premiers mois de 2017, à 4.420 MD contre 3.792 MD une année auparavant. La progression des recettes fiscales est due à une amélioration de la collecte des impôts aussi bien directs (+14,8% contre -5%) qu'indirects (+13,5% contre 3,7%).

Les exportations du secteur des industries mécaniques et électriques quant à elles, connaissent une bonne tenue, (+19,7% à fin novembre 2017 contre +15,6%) qui semble profiter de la reprise de la demande de la zone Euro, principal partenaire commercial de la Tunisie.

Dernières nouvelles