L'addiction aux jeux vidéo bientôt considérée comme un trouble mental par l'OMS

L'addiction aux jeux vidéo bientôt considérée comme un trouble mental par l'OMS

L'addiction aux jeux vidéo reconnue comme maladie par l'OMS

C'est donc sur cette même lancée que de nombreux médias ont relayé l'information selon laquelle l'Organisation mondiale de la santé (OMS) serait sur le point de reconnaître laddiction aux jeux vidéo comme maladie. Ce trouble du jeu (gaming disorder) étant défini par l'OMS comme "un comportement de jeu récurent" concernant les jeux vidéos, les jeux numériques et enfin les jeux en ou hors ligne.

" Il reste à voir si l'intégration de l'addiction aux jeux vidéo dans la future mouture de la Classification internationale des maladies apportera des avantages cliniques par rapport au traitement des problèmes de jeu en tant que trouble générique de la toxicomanie". Les informations recueillies montrent également que les troubles des jeux vidéo seront classés au sein du manuel dans la catégorie des troubles liés aux comportements addictifs, rejoignant ainsi le trouble du jeu qui est la seule autre maladie de cette catégorie.

"Les professionnels de la santé doivent reconnaître que les troubles du jeu peuvent avoir de graves conséquences sur la santé comme l'abus d'alcool", a déclaré Vladimir Poznyak, du Département de la santé mentale et de l'abus de substances à l'OMS.

La Classification internationale des maladies (CIM) sera mis à jour en 2018, soit 28 ans après sa dernière publication. Forbes rappelle notamment que la grande majorité des "gamers" jouent aux jeux vidéo pour se détendre et s'amuser, sans que cela soit considéré comme un trouble mental. "Répertorier une activité comme un trouble mental est une question de contexte", explique le site.

Dernières nouvelles