Le combat d'Enora Malagré contre l'endométriose

Face à l'endométriose Enora Malagré s'est

Confession Atteinte d'endométriose, Enora Malagré a pris la décision de se faire retirer l'utérus

Dans "Paris Match" du jeudi 28 décembre, Enora Malagré déclare "Je suis atteinte d'endométriose, je ne peux donc pas avoir d'enfants, la maladie est trop avancée. Quand je suis en crise, je peux être HS pendant quarante-huit heures", raconte la jeune femme. Les femmes qui en souffrent sont souvent diagnostiquées avec un retard qui peut aller jusqu'à dix ans, selon le ministère de la Santé. Âgée de 37 ans, Enora a vécu un véritable calvaire ces dernières années, comme elle l'a confié, toujours à Paris Match: "À l'époque de TPMP, j'ai fait jusqu'à trois fausses couches par an: ça m'a bouffé la vie!"

Enora Malagré lutte toujours contre l'endométriose, mais l'ancienne chroniqueuse de Touche pas à mon poste a décidé de prendre une décision radicale pour venir à bout de la maladie.

Le temps de trouver le coupable, Enora Malagré a dû changer son quotidien et vivre avec un garde du corps sur le dos. Elle évoquait également l'hystérectomie, l'ablation de l'utérus, et disait y réfléchir.

Un mois plus tard sur Europe 1 elle avouait "J'en suis à un tel stade qu'on commence à me parler à 36 ans d'hystérectomie".

"J'avais des douleurs à tomber par terre et qui frôlent l'évanouissement (.) Je ne vous cache pas que psychologiquement parlant, ça me fait un peu peur d'envisager de ne plus avoir d'utérus à mon âge". Cette maladie se caractérise par la présence de cellules d'origine utérine en dehors de l'utérus, qui réagissent aux hormones lors des cycles menstruels, entraînant notamment des douleurs et des saignements. Pour en savoir plus, découvrez notre article sur la prise en charge de l'endométriose.

Dernières nouvelles