L'épidémie de grippe progresse fortement en Auvergne-Rhône-Alpes

Grippe : la région Auvergne-Rhône-Alpes particulièrement touchée par l'épidémie

Auvergne Rhône-Alpes, 2e région la plus touchée par la grippe

La dernière semaine de 2017 aura été marquée par une augmentation nette des cas de grippe ou de syndrome grippal.

Nous vous l'annoncions la semaine dernière, l'épidémie de grippe a pris ses quartiers sur toute la France. Enfin presque, puisque la Corse résiste encore et toujours, restant en " situation pré-épidémique", comme le précisent les médecins du réseau Sentinelles. De manière plus générale, les experts ont constaté une "hausse de la mortalité chez les adultes de 15-64 ans". Les hospitalisations pour grippe affectent principalement les personnes âgées de 45 ans et plus (26% ont entre 45-74 ans et 37% sont âgées de 75 ans ou plus) ainsi que les enfants de moins de 5 ans (23%).

Actuellement, l'épidémie est de type "modéré" en France. En écho aux circonstances actuelles, Santé publique France considère la vaccination comme "meilleure protection" contre la grippe, mais conseille, comme à son habitude, des gestes simples pour limiter la transmission du virus: lavage de main, aération du logement, ou encore le port du masque. Selon cette dernière, l'Auvergne-Rhône-Alpes est la deuxième région la plus touchée par la grippe derrière la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. La quasi totalité des régions présentent une activité forte, notamment le Grand Est (313 cas pour 100 000 habitants), où le seuil épidémique est également dépassé. Six autres régions sont pour leur part en phase de pré-épidémie. Une seule région, les Pays de la Loire, demeure totalement épargnée.

A l'échelle nationale, le bulletin hebdomadaire souligne ainsi que bien que les consultations pour "diarrhée aiguë" soient restées au même niveau que fin décembre, les passages aux urgences pour ce même motif ont été "en augmentation".

Dernières nouvelles