Bourse de Paris : la passe de quatre pour le CAC 40 !

Palais Brongniart Paris

Le Palais Brongniart ancien siège de la Bourse de Paris

Le voici désormais aux portes des 5.500 points à 5.486 points. Vendredi, il avait fini sur une progression de 1,05%.

" Les marchés européens ont démontré en fin de semaine dernière qu'ils étaient capables d'accompagner l'euphorie des Bourses américaines et asiatiques en ce début d'année 2018. Ce n'est donc visiblement pas tout de suite que les marchés vont chercher à se faire peur", ont relevé dans une note les stratégistes du courtier Aurel BGC.

L'euro restera aussi surveillé cette semaine, tout comme les discussions en Allemagne pour la formation d'un gouvernement, a ajouté l'expert.

Sur le front des indicateurs, les commandes à l'industrie allemande ont diminué de 0,4% en novembre dernier par rapport au mois précédent, selon les données ajustées de variations saisonnières et calendaires de l'office fédéral de statistiques, alors que le marché tablait sur un repli de 0,2%.

Aux États-Unis, les données sur le crédit à la consommation pour novembre sont également à l'agenda.

L'affaiblissement de l'euro, qui oscillait ce lundi matin autour du seuil de 1,20 dollar, soutenait également l'indice.

Sopra Steria (+0,2%) a de son côté annoncé le projet d'acquisition de la totalité du capital de Bluecarat, une société allemande spécialiste du conseil stratégique IT, des projets Agiles (incluant son Scrumcadamy), de la Cyber/IT Sécurité et de l'API Management.

Trigano bondissait de 4,74% à 156,80 euros, profitant d'une augmentation de son chiffre d'affaires de 50,8% à 544,7 millions d'euros au premier trimestre (septembre-novembre) de son exercice décalé 2017/2018.

Sanofi engrangeait 0,50% à 74,73 euros.

LDC (marques Le Gaulois, Marie, poulets de Loué) montait de 0,81% à 124,50 euros, bénéficiant d'un chiffre d'affaires en hausse de 7,8% au cours du troisième trimestre de son exercice décalé 2017-2018 et de la confirmation de ses objectifs financiers.

Dernières nouvelles