" "Le père d'Estelle Mouzin veut " attaquer l'État pour faute lourde " — France

" "Le père d'Estelle Mouzin veut " attaquer l'État pour faute lourde " — France

Ce soir-là vers 18 heures, Estelle Mouzin quitte l'école après l'étude du soir pour regagner à pied le domicile de sa maman, distant d'une quinzaine de minutes. Elle a dit au revoir à une camarade de classe avant d'être aperçue une dernière fois par la boulangère sur le chemin du retour.

Il y a quinze ans exactement, Estelle Mouzin, neuf ans, disparaissait en région parisienne.

Près de quinze après la disparition de sa fille, "sept juges d'instructions se sont succédé, 150 personnes ont été placées en garde à vue, des milliers d'auditions, de perquisitions, de portraits-robots". un dossier de plus de 40.000 pièces et aucune piste, indique le journaliste de France 2.

Eric Mouzin, père de la petite Estelle portée disparue depuis le 9 janvier 2003, sait que le temps ne joue pas en sa faveur mais il ne baisse pas les bras.

Estelle Mouzin avait neuf ans lors de sa disparition.

Alors Éric Mouzin a décidé d'attaquer l'État "pour faute lourde, pour mauvaise gestion du dossier d'Estelle".

"Aujourd'hui, il n'y a ni schéma d'organisation de l'enquête, ni méthode, ni chronologie, ni liste de suspects, ni action engagée, ni échéancier". Une perquisition simultanée des 400 logements de Guermantes, un vaste coup de filet anti-pédophilie, l'exploration de toutes les cavités de ce coin d'Ile-de-France riche en carrières: à l'époque, la police avait vanté des moyens "inédits" et "colossaux".

Alors qu'il se fait à l'idée de ne jamais savoir ce qui est arrivé à sa fille, il accuse par ailleurs la justice.

Dernières nouvelles