L'OMS décrète l'addiction aux jeux vidéo sur la liste des maladies

L’OMS reconnaît l’addiction aux jeux vidéos comme une maladie: voilà comment faire la différence entre la passion et la pathologie

Addiction aux jeux vidéo: maladie bientôt reconnue

Les jeux vidéo peuvent être source de maladie.

Après des travaux menés sur l'addiction liée à la pratique du jeu vidéo, l'OMS va introduire la notion de "trouble du jeu vidéo" à la 11e liste de la Classification internationale des maladies. Cette liste, dressée par l'OMS, est basée sur les conclusions d'experts de la santé dans le monde entier.

La définition courante de ce "gaming disorder" est "un comportement lié aux jeux vidéos sur internet ou hors ligne, qui se caractérise par une perte de contrôle sur le jeu, une priorité croissante accordée au jeu par rapport à d'autres activités, au point qu'il prenne le pas sur d'autres centres d'intérêt", a expliqué M. Jasarevic. À commencer par un temps important consacré au jeu qui se fait au détriment d'autres activités nécessaires à l'équilibre, notamment les relations sociales ou familiales et une incapacité à contrôler et à réduire son temps de jeu. Celui-ci doit développer ces symptômes sur une période d'un an minimum avant d'être qualifié de personne à " comportement addictif ". "Le trouble du jeu vidéo est un concept relativement nouveau et les données épidémiologiques dans la population n'ont pas encore été rassemblées", a-t-il dit.

Les jeux vidéos, considérés par beaucoup comme un art numérique, mobilisent plusieurs milliers de jeunes sur le continent africain.

Dernières nouvelles