Plus de 200.000 Salvadoriens perdent leur statut protégé — États-Unis

Des immigrants et des activistes ont manifesté devant la Maison-Blanche lundi pour demander à Washington de prolonger le statut temporaire des Salvarodiens

Plus de 200.000 Salvadoriens perdent leur statut protégé — États-Unis

Le ministère de la Sécurité intérieure (DHS) a annoncé ce lundi la suppression d'un statut spécial qui protège d'expulsion plus de 200.000 Salvadoriens résidant aux États-Unis.

La mesure, semblable à celle qui vise les ressortissants haïtiens, pourra entraîner un nouvel afflux de demandeurs d'asile vers le Canada.

Ce statut de protection temporaire (TPS) avait été instauré en mars 2001 pour le Salvador à la suite de l'arrivée de réfugiés après deux tremblements de terre dévastateurs qui ont fait plus de 3.000 morts. Les bénéficiaires ont 18 mois pour quitter le pays ou trouver d'autres moyens d'obtenir un permis de résidence. Cette décision, qui touche bien évidemment les immigrés salvadorien, affaiblie également ce petit état d'Amérique centrale qui, au jour d'aujourd'hui, ne peut pas absorber une telle vague de retours.

Dernières nouvelles