Le nouveau patch de Windows bloque les CPU AMD

Patch Tuesday Microsoft renforce la sécurité de Windows et Office bilan

Le nouveau patch de Windows bloque les CPU AMD

Il existe malgré tout un motif de satisfaction pour les utilisateurs de PC AMD: ces derniers ne sont pas " sensibles " à la faille Meltdown.

" Les problèmes de compatibilité se produisent lorsque les applications antivirus émettent des appels système non pris en charge en direction du kernel", indique léditeur. Celle-ci, mise à jour régulièrement, permet de voir en un coup d'œil quels éditeurs de logiciels antivirus sont compatibles avec le patch et ont mis en place la clef de registre nécessaire.

" Microsoft a recueilli de nombreux retours clients de certains appareils AMD qui se retrouvent dans un état impossible à démarrer après l'installation de mises à jour de sécurité Windows récentes", explique un porte-parole de la firme.

Le cas échéant, les conséquences sont fâcheuses avec des BSOD (le fameux écran bleu de la mort). Kevin Beaumont va dans le détail de lincompatibilité à laquelle la firme de Redmond fait allusion. En substance, Microsoft requiert que les éditeurs de solutions ajoutent une clé de registre qui certifie que leur produit est compatible avec les protections contre les vulnérabilités Meltdown et Spectre. Après avoir remercié les différents acteurs de l'industrie de leur collaboration pour mitiger les risques, Brian Krzanich a tenu à rappeler qu'Intel n'était pas le seul fondeur touché (quelques modèles ARM sont aussi touchés par Meltdown, alors que Spectre rend vulnérables les puces Intel, mais aussi ARM et AMD). Pour ces utilisateurs là, linsertion de la chaine qui suit dans leur base de registre permettra de bénéficier des mises à jour. Les PC AMD ne pourront désormais plus recevoir la mise à jour KB4056892 en attendant un autre patch de sécurité. Leurs machines sous processeur AMD présentaient des problèmes de démarrage après application de la dernière mise à jour poussée par Microsoft.

Outre les problèmes d'antivirus, les utilisateurs de certains processeurs AMD rencontrent apparemment des problèmes avec le nouveau correctif. Elles reprendront via Windows Update " dès que possible. Cependant, la balle est renvoyé par la firme de Redmond dans le camp d'AMD : "Après enquête, Microsoft a déterminé que certains processeurs AMD ne sont pas conformes à la documentation fournie précédemment à Microsoft pour développer les correctifs de protection".

Dernières nouvelles