Mimie Mathy : sa technique infaillible contre le harcèlement sexuel

Depuis l'affaire Weinstein et les phénomènes #MeToo et #BalanceTonPorc sur les réseaux sociaux, de plus en plus de personnalités racontent avoir été sexuellement agressées ou harcelées au cours de leur carrière. "Ça me touche parce qu'on a attendu je ne sais pas combien d'années pour répandre ça (la libération de la parole des femmes, ndlr.) Et je pense qu'on fait un amalgame en ce moment", poursuit-elle en référence à la tribune dans le Monde qui prône un "droit d'importuner" qui fait polémique.

La comédienne a cependant pris la défense du présentateur des Z'amours suite à sa plaisanterie de très mauvais goût: "Comme Elie Semoun, Jean-Yves Lafesse, Plantu ou Charlie Hebdo, je soutiens totalement Tex, a-t-elle déclaré à Télé Star. On pouvait lui demander de s'excuser pour sa blague foireuse, mais il ne méritait pas d'être viré".

Interrogée sur la question du harcèlement sexuel, l'interprète de "Joséphine, ange gardien" a notamment confié avoir déjà été victime de "mains aux fesses". J'aurais bien aimé qu'on me mette plus la main aux fesses, s'est-elle amusée. Je rigole. Ça m'est arrivé et j'ai répondu. J'ai eu des propositions qui ne me plaisaient pas, j'ai dit: "Non merci' et puis voilà!". Elle développe: "Je crois qu'il faut répondre et savoir ce qu'on veut dans le vie".

Dernières nouvelles