Google rachète une startup qui transforme les écrans tactiles en haut-parleurs

Image: Redux

Image: Redux

L'entreprise passée dans le giron de Mountain View est connue pour avoir développé une technologie permettant d'utiliser l'écran d'un smartphone, d'une tablette ou d'un PC en guise de haut-parleurs. Et cette nouvelle acquisition pourrait l'aider à se démarquer de ses concurrents.

Alors que les annonces concernant Google Assistant s'enchaînent au CES de Las Vegas, on découvre aujourd'hui qu'en 2017, Google a discrètement fait l'acquisition d'une startup britannique baptisée Redux.

Redux est actuellement capable de transformer la dalle en verre des écrans pour la faire vibrer de sorte qu'elle émette des sons et que l'écran devienne ainsi lui même un haut-parleur. Quelques explications étaient disponibles sur le site, désormais mis hors ligne: " Les actionneurs Redux offrent un son naturel à large bande passante à partir d'un panneau ou d'un écran (sans micro-haut-parleurs ni ouvertures), offrant ainsi une solution globale polyvalente et robuste ".

Si Google s'est intéressée à cette société anglaise, c'est en raison des brevets et des ingénieurs qui la composent.

Lors du CES de Las Vegas, le géant américain a présenté ses nouveaux produits, propulsés par Google Assistant et dotés d'écrans tactiles. Une gifle pour Amazon, qui propose un produit similaire dans sa gamme Amazon Echo.

Dernières nouvelles