Les emprunteurs pourront changer d'assurance tous les ans — Crédit immmobilier

Conseil constitutionnel

CC- Flickr ActuaLitt

La résiliation annuelle de l'assurance emprunteur a été validée vendredi par le Conseil Constitutionnel. Cette décision du Conseil constitutionnel vient ainsi confirmer l'ouverture du marché de l'assurance emprunteur jusqu'ici oligopolistique et anticoncurrentiel. "En appliquant ce droit de résiliation aux contrats en cours, il a voulu, compte tenu de la longue durée de ces contrats, que cette réforme puisse profiter au grand nombre des emprunteurs ayant déjà conclu un contrat d'assurance collectif ".

En revanche, Allianz, Aviva, Covéa (Maaf, GMF et MMA), Macif, MACSF, Maif et Swiss Life se félicitent dans un communiqué commun d'un " progrès majeur " pour les " 6 millions de foyers déjà détenteurs dun crédit immobilier " et pour les futurs emprunteurs. Ils affirment en outre qu'ils seront " particulièrement attentifs aux conditions dapplication de la loi, afin quune saine concurrence garantisse à chaque assuré le bénéfice de la meilleure garantie au meilleur prix, en fonction de ses besoins ".

Mode d'emploi: comment faire pour changer d'assurance emprunteur? Elle contestait lapplication du droit de résiliation annuelle de lassurance emprunteur. Ainsi, l'assurance-crédit s'engage à rembourser le capital restant dû à l'organisme prêteur. Elle fait l'objet d'une lutte entre compagnies d'assurances, qui la promeuvent, et banques, qui s'y opposent. Pire encore, ils étaient 42 % à ne pas savoir qu'ils pouvaient résilier à tout moment au cours de la première année de souscription, dans le cadre de la loi Hamon, votée en 2014.

L'assurance de groupe, que vous propose votre banque, est souvent plus chère qu'une assurance individuelle offerte par un concurrent.

Les banques ont perdu, les assureurs ont gagné, les emprunteurs vont économiser! Si votre santé s'est améliorée, si vous avez arrêté de fumer ou si vous avez cessé de pratiquer des activités à risques, vous pouvez réaliser plusieurs milliers d'euros d'économies. Un montant qui grimpe à 8400 euros dans le cas d'un couple de 38 ans, non-fumeur, se faisant prêter 200.000 euros sur 20 ans, à 1,2%. Mais rien ne nous dit qu'ils s'exécuteront. "Dans ce contexte, il est certain que les banques devront trouver le moyen soit de conserver leurs emprunteurs, soit de compenser le manque à gagner, ce qui pourrait contribuer à une remontée graduelle des taux de crédit alors même qu'on anticipait plutôt une stabilité des taux en ce début d'année..." analyse Jérôme Robin, président et fondateur de Vousfinancer. C'est pourquoi, il convient, pendant que les taux sont encore relativement bas, de renégocier l'ensemble crédit + assurance.

Dernières nouvelles