Une femme décède après avoir mangé des huîtres — Etats-Unis

Elle décède après avoir mangé des huîtres

Etats-Unis: Elle meurt d'une violente infection après avoir consommé des huîtres

En septembre dernier, Jeannette LeBlanc, une femme de 55 ans originaire du Texas profitait de ses vacances en Louisiane avec sa femme et quelques amis.

Une quinquagénaire américaine est décédée le 15 octobre dernier, trois semaines après avoir mangé des huîtres contaminées par une bactérie "mangeuse de chair", rapporte la chaîne locale KLFY.

Peu de temps après les avoir consommées avec ses proches, elle s'est sentie malade. Une simple allergie? Pas tout à fait. Alors que tous pensaient à une réaction allergique, l'état de l'Américaine se détériore 48 heures après l'ingestion des mollusques. Diagnostic des médecins: une infection au vibrion, ne bactérie qui ne provoque en général que des troubles digestifs, mais dont certains types peuvent être très dangereux. Elle finira par succomber à une infection due au vibrion, une bactérie qui vit en milieu aquatique et qui peut s'introduire dans l'organisme par des plaies ouvertes exposées à l'eau salée. Elle n'est décédée que 21 jours plus tard. "Si nous avions su que le risque était si élevé, je pense qu'elle aurait arrêté de manger des huîtres" explique sa compagne. Cette dernière, avec une amie du couple, entend aujourd'hui sensibiliser les gens sur les dangers que représente le vibrion.

Dernières nouvelles