Côte d'Ivoire/Inter/ Sepp Blatter soupçonné de corruption en Autriche

Miné par les accusations de corruption Sepp Blatter avait abandonné la présidence de la FIFA en 2015

Miné par les accusations de corruption Sepp Blatter avait abandonné la présidence de la FIFA en 2015

Le nom de Sepp Blatter se retrouve de nouveau mêlé à une affaire de corruption présumée.

Il s'agirait, selon le communiqué du parquet, d'une somme de 100.000 dollars que des responsables de la Fifa auraient versée à l'ÖFB dans le cadre de l'élection du président de la Fifa. Les médias autrichiens Addendum et 90minuten.at avaient alors révélé que l'ÖFB avait touché cet argent début 2015, alors qu'il était initialement destiné à " une académie africaine de football pour jeunes talents", dirigée par la femme de Leo Windtner, le président de la fédé autrichienne.

Veuillez vous connecter pour lire l'intégralité.

Cette dernière l'avait toutefois refusé, soulignant n'être pas impliquée dans le projet africain.

L'enquête a été ouverte en 2017 à la suite d'une plainte d'une association sportive locale autrichienne, qui s'est estimée "défavorisée" dans la répartition de subventions.

"Je n'ai rien à me reprocher", a réagi M. Windtner, affiimant considérer "sereinement" la procédure en cours. "Je n'ai rien promis à Blatter ni pris aucun engagement", a-t-il déclaré, soulignant que la décision de ne pas voter pour le Valaisan avait été prise "à l'unanimité du directoire de l'ÖFB".

Miné par les accusations de corruption, Sepp Blatter (81 ans) se voit impliqué dans une nouvelle affaire de "corruption et malversations" qui date de 2015.

Dernières nouvelles