Le Spartak Moscou se signale (encore) par un comportement raciste — Russie

Football- Championnat de Russie- La Fifa a répondu aux questions de l'agence de presse Reuters sur l'affaire du Spartak Moscou

La Fifa a répondu aux questions de l'agence de presse Reuters sur l'affaire du Spartak Moscou

L'international russe, Community Manager d'un jour, n'a pas manqué de se faire remarquer et pas de la meilleure manière possible. En pleine préparation hivernale à Dubaï alors que le championnat fait relâche, Dzhikiya s'est amusé à filmer Luiz Adriano et d'autres coéquipiers en pleine séance intense avec comme commentaire: "Regardez comment les chocolats fondent au soleil ". Un tweet qui a défrayé la chronqiue ce samedi matin.

Maintenant dire que Dzhikiya est raciste c'est abusé quand même. Le joueur de 19 ans risque une suspension de 10 matches s'il est reconnu coupable par l'instance européenne.

Le Spartak Moscou a été impliqué dans plusieurs incidents racistes cette saison: le club a été sanctionné par l'UEFA après des cris de singe de ses supporters visant le joueur néerlandais d'origine nigériane Bobby Adekanye en Youth League, la Ligue des champions des équipes de jeune. "Ce post montre combien continuent à être véhiculer des préjugés racistes sur les noirs en Russie, poursuit-il. C'est un rappel que la Russie - et l'ensemble du football - a un travail important à faire pour éradiquer le racisme dans toutes les formes qu'il peut prendre dans ce jeu".

Dernières nouvelles