Mali : trois soldats français blessés dans un attentat dont un grièvement

Attentat à la voiture piégée contre Barkhane: 3 militaires français blessés

Trois soldats français blessés dans un attentat au Mali

Les fouilles ont permis de saisir de l'armement, du matériel et des documents. L'objectif, selon la force française, était de s'emparer d'une maison abritant des membres de groupes armés terroristes sévissant dans cette région frontalière du Niger.

Dans son communiqué, la force française affirme que "cette opération reposait sur le travail permanent mené par Barkhane, en liaison avec les autorités maliennes et nigériennes, de recherche et de caractérisation de la menace terroriste dans cette région".

Il faut faire attention.

Le 4 octobre, quatre soldats américains et quatre militaires nigériens ont été tués dans une embuscade tendue par des jihadistes à Tongo Tongo, un village proche du Mali. Ces différentes allégations jettent le discrédit sur la réussite de cette opération.

Hier 11 janvier 2018, une centaine de personnes ont manifesté dans les rues de Bamako, la capitale malienne, pour exiger le départ de l'armée française. Cette énième arrestation risque d'intensifier leurs revendications.

Dernières nouvelles