Une dizaine de plaintes contre Lactalis — Lait contaminé

Une dizaine de plaintes contre Lactalis — Lait contaminé

Une dizaine de plaintes contre Lactalis — Lait contaminé

Le 21 décembre, Lactalis a procédé au rappel de l'ensemble de ses laits et autres produits infantiles produits dans son usine de Craon (Mayenne) depuis février 2017 après la découverte d'une contamination aux salmonelles. Suite à plusieurs signalements transmis le 1er décembre 2017 concernant une contamination aux salmonelles, Lactalis a été contraint d'effectuer plusieurs rappels de ses produits.

La contamination par des salmonelles de lait pour bébé Lactalis, fabriqué dans cette usine, vire à la catastrophe industrielle et a pris une dimension politique avec les demandes gouvernementales de sanctions. Malgré de telles mesures, le géant français de la grande distribution Leclerc a reconnu ce mardi 9 janvier avoir vendu "des reliquats de produits (laits ou céréales infantiles)" Lactalis dans plusieurs points de vente.

Des produits potentiellement contaminés aux salmonelles ont été distribués après les mesures de rappel et de retrait prises par Bercy. Afin de répondre au mieux aux interrogations des clients, Leclerc a ouvert un numéro vert: 01 71 53 51 20.

Dans ce même communiqué, Leclerc affirme avoir identifié les consommateurs ayant acheté ces produits.

Les centres de la marque procèdent à " un audit des procédures afin d'identifier précisément les raisons de ce dysfonctionnement et de mettre en place les mesures correctives nécessaires", ajoute le groupe qui dit avoir informé " l'administration compétente ".

Alexandrine ne compte pas porter plainte, la direction de Leclerc l'a contactée et compte faire un geste commercial. Un retrait massif a suivi concernant tous les produits issus de l'usine de Craon le 10 décembre. Il faut attendre le mois décembre et les cas de contaminations pour que le groupe retire des étales des magasins son lait affecté.

Dernières nouvelles