Tendances positives revendiquées pour 2017 — Vivendi

Vivendi révise à la hausse ses résultats 2017

Vivendi abaisse ses prévisions de résultats en raison de Canal+

Invest Securties relève que "le groupe ne tient pas ses engagements sur Canal+" et estime que "le fait de dissimuler cela en retenant un EBITA hors restructurations nest pas très satisfaisant". Le groupe mise désormais sur un résultat opérationnel ajusté (EBITA), après charges exceptionnelles de groupe Canal+, en croissance organique de l'ordre de 20% à 25%, contre une précédente prévision en novembre de "hausse de l'ordre de 25%".

Sur les même bases, le groupe tablait auparavant sur une augmentation de "plus de 5%" de son chiffre d'affaires et sur un Ebita en progression "de l'ordre de 25%". Pour Canal+, le rebond du profit opérationnel serait de 30 % pour atteindre 365 millions d'euros. La fermeture du centre d'appels de la chaîne à péage à Saint-Denis et la restructuration du centre d'appel de Rennes "coûtent près de 40 millions d'euros au quatrième trimestre 2017", explique en effet Vivendi. Et d'ici à 2019, Canal+ devrait afficher un EBITA de 500 millions.

Enfin, le chiffre d'affaires de son éditeur de jeux mobile Gameloft "est en croissance de 5% et le résultat opérationnel courant est en croissance significative d'au moins 10% en 2017". "Cette intégration, fortement relutive, bénéficiera à Vivendi sur la totalité de l'exercice 2018 et permettra des synergies intéressantes avec les autres métiers de Vivendi" a affirmé le groupe.

De leur côté, les résultats de la filiale de publicité Havas, intégrés dans les comptes à partir du second semestre, "s'améliorent par rapport aux 6 premiers mois de l'année".

Les résultats définitifs de Vivendi, qui emploie plus de 42.000 salariés dans 67 pays, seront publiés le 15 février.

Dernières nouvelles