Assemblée : Ciotti élu questeur, après des mois de polémique autour de Solère

Assemblée: Ciotti élu questeur après des mois de polémique autour de Solère

Eric Ciotti sera président Yves Jego vice-président de la questurePlus

Mardi dernier, Sylvain Waserman (MoDem), président de séance, a annoncé les résultats de l'élection du questeur et du vice président à l'Assemblée nationale. Un résultat aux airs de revanche applaudi notamment par le chef de file du groupe LR, Christian Jacob, et visiblement apprécié par Éric Ciotti, souriant.

" Félicitations amicales à notre questeur Eric Ciotti, une victoire bien méritée", a tweeté la députée des Bouches-du-Rhône Valérie Boyer, également secrétaire générale adjointe de LR.

Pour le poste de vice présidence de l'Assemblée nationale, il a été attribué à Yves Jégo avec 261 voix.

Cette élection partielle faisait suite à l'abandon de son poste de questeur par Thierry Solère, après son ralliement à LREM en novembre. Une polémique était née, car Thierry Solère (ex-LR devenu "Constructif" et désormais LREM) avait occupé ce dernier poste avant de démissionner. Les députés, respectivement membres des Républicains et de UDI, Agir et Indépendants l'ont emporté face aux Insoumis Ugo Bernalicis et Mathilde Panot, clôturant plusieurs mois de feuilleton à rebondissements sur ces postes à responsabilité. Thierry Solère arguait fin juillet qu'il représentait un groupe "d'opposition", les "Constructifs". Le centriste a battu Mathilde Panot qui a gagné seulement 27 voix. "Il remplace Sacha Houlié qui avait parfaitement assumé la fonction depuis juillet 2017", avait tweeté ensuite le président de l'Assemblée, François de Rugy (LREM).

Dernières nouvelles