Un appli dite "contraceptive" critiquée après 37 grossesses non désirées

Natural Cycles

Natural Cycles

Le contrôleur de règles est présenté comme une bonne alternative à la pilule contraceptive étant donné qu'il ne change pas l'humeur et n'a pas d'effet secondaire. L'hôpital suédois Södersjukhuset l'a également signalée à l'agence de régulation des produits médicaux (MPA). Lorsqu'on a une forme de contraception aussi populaire que Natural Cycles, il faut s'attendre à ce qu'un certain nombre des utilisatrices de cette méthode subissent une grossesse non désirée.

L'objectif avoué de Natural Cycles est de proposer plus de choix de moyens de contraception afin que chaque femme puisse opter pour la méthode qui lui convient le mieux. Pourtant, en faisant confiance à cette application, des dizaines d'utilisatrices suédoises sont tombées enceintes alors qu'elles ne le souhaitaient pas, 37 exactement. Les femmes concernées utilisaient Natural Cycles comme méthode pour suivre leur cycle menstruel et déterminer les jours lors desquels elles pouvaient avoir des relations sexuelles non protégées. Un représentant de la compagnie suédoise déclare ainsi: "Natural Cycles a un Index Pearl de 7, ce qui signifie que l'app est efficace dans 93 pour cent des cas dans le cadre d'une utilisation typique, ce que nous précisons bien". Les données sont reportées dans le calendrier de l'app, qui affiche en rouge les jours lors desquels une grossesse est jugée possible. Sur les 668 demandes d'avortement reçues entre septembre 2017 et la fin de l'année, les équipes de l'établissement ont identifié "au moins 37 cas" de femmes ayant utilisé l'application mobile en tant que contraceptif.

"L'application a publié un communiqué le 16 janvier 2018, dans lequel elle explique qu' " aucune contraception n'est efficace à 100 % " et que " les grossesses non désirées sont un risque regrettable avec n'importe quelle contraception ".

À première vue, le nombre mentionné dans les médias n'est pas surprenant étant donnée la popularité de l'application, et il demeure aligné sur nos taux d'efficacité.

L'application (disponible sur iOS et Android) mesure la température corporelle afin de prédire de manière précise quand dans le mois une femme est susceptible de tomber enceinte.

Dernières nouvelles