Notre-Dame-des-Landes : les terres destinées à l'agriculture bio ?

Salmonellose le gouvernement français va renforcer le cadre des contrôles sanitaires

AFP Thomas Samson

Le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, Stéphane Travert, a annoncé mardi des mesures destinées à prévenir de nouveaux scandales sanitaires dans la filière laitière après la contamination aux salmonelles de laits infantiles de l'usine Lactalis de Craon (Mayenne).

Stéphane Travert a réuni l'ensemble de la filière lait le mardi 16 janvier.

La première mesure concerne l'obligation pour les entreprises de transmettre aux services de l'État les résultats des contrôles défavorables portant sur les produits ou sur l'environnement, dès lors qu'ils peuvent avoir des conséquences néfastes sur la santé publique.

Le Ministre insiste également sur "l'obligation de transmission par les laboratoires aux services de l'État des résultats défavorables portant sur les produits ". Stéphane Travers annonce aussi une assise légale donnée à la création de plate-formes de surveillance, notamment pour les denrées alimentaires.

Un plan de contrôle spécifique sera mis en œuvre sur la chaîne de production et les plans de maitrise des risques des produits laitiers en poudre à destination des enfants. Ce plan de contrôle, qui touche moins d'une centaine d'établissements de production, sera mis en oeuvre dans les 3 mois.

En parallèle, le ministre de l'Économie et des Finances, Bruno Le Maire, a chargé le Conseil National de la Consommation (CNC) de composer, d'ici fin avril, des propositions en vue de "renforcer l'efficacité des procédures de retrait-rappel" et de "faciliter l'information rapide, complète et transparente des consommateurs".

Enfin, le ministre appelle les acteurs de la filière laitière à enrichir le volet sanitaire du plan de filière LAIT.

Dernières nouvelles