Incertitude sur le déplacement de Trump à Davos

Donald Trump en vedette au WEF à Davos

Forum économique mondial de Davos - Donald Trump pourra s'y rendre même en cas de "shutdown"

Si le président veut aller à Davos "il peut le faire en raison de l'autorité que lui confère la Constitution de diriger la diplomatie", a déclaré ce haut responsable à quelques heures de l'échéance de minuit, qui pourrait voir un "shutdown" si républicains et démocrates échouent à s'entendre au Congrès. Le président américain devrait rencontrer d'autres dirigeants à l'occasion de son passage dans la station de sports d'hiver huppée, mais l'exécutif n'a confirmé aucun autre tête-à-tête à ce stade. Dernier couac en date entre les deux alliés historiques: l'annulation soudaine par Donald Trump de sa visite destinée à inaugurer la nouvelle ambassade des Etats-Unis dans la capitale britannique où il risquait d'être accueilli par des manifestations hostiles. "Je ne crois pas qu'il y ait de cérémonie d'inauguration prévue", a indiqué un haut diplomate américain, assurant que les travaux étaient toujours en cours et qu'il y avait encore "beaucoup de débris dans le lobby et ailleurs".

Les organisateurs du WEF ont dévoilé mardi à Cologny (GE), au siège de l'institution, un plateau prestigieux.

Dix ans après la crise financière, la croissance est de retour. Outre Donald Trump, le président français Emmanuel Macron sera aussi présent.

L'édition 2018 sera ouverte par le premier ministre indien Narendra Modi, signe de l'émergence de l'Inde sur la scène internationale.

Côté suisse, cinq conseillers fédéraux devraient se rendre au WEF.

Cette édition sera présidée exclusivement par des femmes. Leur ambition est d?encourager une meilleure insertion des femmes à tous les niveaux hiérarchiques. Le Forum de Davos est régulièrement critiqué pour ne pas donner assez de place aux femmes.

Le WEF déroulera ses fastes du 23 au 26 janvier.

Dernières nouvelles