Porte l'emporte — Tour Down Under

Sirotti

Sirotti

Avec ses 7,5% de pente moyenne et ses trois kilomètres d'ascension à gravir à deux reprises, la montée de Willunga Hill (1ère catégorie) fait de la cinquième étape (151,5 kilomètres) l'étape reine du Tour Down Under 2018. Il s'est montré le plus rapide au sprint, devançant l'Australien Caleb Ewan (Mitchelton-Scott) et le Slovaque Peter Sagan (Bora-Hansgrohe). Le premier Français au classement général est Pierre Latour, 11e.

Ce dimanche, la 6e étape se disputera sur une boucle de 90 km autour d'Adelaïde.

Plusieurs coureurs ont attaqué durant l'étape, dont l'Américain Logan Owen (EF-Drapac-Cannondal) qui a pris la tête dès le 5e tour et n'a été rattrapé qu'au 18e tour, après un gros effort du Belge Thomas De Gendt (Lotto-Soudal).

Avec un fort vent de face, le sprint a été difficile à négocier pour les coureurs.

Comme lors des éditions précédentes, Richie Porte s'est détaché dans cette difficulté pour franchir la ligne d'arrivée avec 8 secondes d'avance sur le Sud-Africain Darryl Impey et 10 secondes sur le Néerlandais Tom-Jelte Slagter.

Dernières nouvelles