Matignon veut réorienter l'épargne des Français vers les PME

LREM veut

La députée LREM de l'Essonne Amélie de Montchalin à Paris le 22 décembre 2017JOEL SAGET

"Amélie de Montchalin souhaite aussi que les conseillers bancaires " rappellent " les citoyens pour leur dire que leur épargne " n'est pas au bon endroit ". La députée LREM de l'Essonne, Amélie de Montchalin, à l'initiative de la manifestation, vise de porter, à l'horizon 2022, la part de l'épargne des Français vers les PME de 5 à 10 milliards.

Objectif de cette réunion organisée autour du slogan #MakeOurEconomyGreatAgain, dérivé du leitmotiv du président américain Donald Trump "Make America great again": relancer "la chaîne du financement (qui) s'est grippée", alors que les choix financiers des Français sont trop souvent "piloté (s) par l'impôt et les niches fiscales".

Considérant que le législateur a déjà fait sa part du travail en réformant la fiscalité, les députés de la majorité considèrent en effet que c'est désormais aux intermédiaires financiers d'agir.

En transformant l'impôt sur la fortune (ISF) en impôt sur la fortune immobilière (IFI) et en instaurant un prélèvement forfaitaire unique (PFU) à 30 % sur les revenus du capital, elle a posé la première pierre de l'édifice.

Un message également défendu par le Premier ministre Edouard Philippe en ouverture des débats.

Pour permettre aux entreprises françaises de se financer plus facilement, il faut selon lui "donner envie" d'investir à la fois aux investisseurs étrangers mais aussi aux épargnants français. "Enfin, Amélie de Montchalin considère qu'ils pourraient mieux orienter les entrepreneurs".

Bruno Le Maire organisera le 28 mars à Bercy un forum sur l'investissement en action entre les entreprises et les épargnants. Des acteurs de la finance et des députés se rencontrent, afin d'étudier des pistes pour aider au développement des petites et moyennes entreprises tricolores.

Reuters content is the intellectual property of Thomson Reuters or its third party content providers.

Dernières nouvelles