Delphine Batho perd son recours contre le PS

Delphine Batho lors de la séance de questions au gouvernement le 16 janvier 2018 à l'Assemblée nationale

Delphine Batho lors de la séance de questions au gouvernement le 16 janvier 2018 à l'Assemblée nationale

Delphine Batho à l'Assemblée nationale, le 25 octobre 2017.

Delphine Batho déboutée mais toujours déterminée. La députée des Deux-Sèvres estimait être empêchée de briguer la tête du PS. Ma détermination reste entière.

L'ex-ministre de l'Écologie a vanté jeudi une "candidature libre", soucieuse d'abolir "les systèmes de clans et de courants". La députée ne compte "nullement" quitter le PS. Accusée par quelques voix socialistes de mener une action de déstabilisation de son parti guidée par certains de La République en marche, elle a répondu en substance que ces accusations étaient sexistes. "Le " conseil national est la seule instance compétente pour décider des modalités d'organisation des conseils nationaux", précisent les juges".

Delphine Batho a perdu son recours contre le Parti socialiste mais maintient le combat. "C'est désormais le problème de la direction de savoir si elle passe en force ou pas", a-t-elle déclaré devant la presse. Je l'invite à cesser dorénavant ses attaques (...) sinon nous serons obligés de prendre des sanctions " menace le coordinateur national du PS".

Dernières nouvelles