Alpha Condé-George Weah : les images qui mettent fin aux spéculations…

Réintégration de l’Union Africaine Ce que peut le Maroc selon l’ISS

Sommet de l'UA : la libre-circulation des personnes en 2018, Sissi président en 2019

Le président de la République est accompagné par une importante délégation comprenant le MAE, Mohamed Salem Ould Salek, du ministre du développement économique, Edda Hmeim, du ministre délégué auprès du MAE, chargé des questions africaines, Hamdi khalili Meyara, du Conseiller à la présidence de la République, Abdati Breika et de l'ambasadeur à Addis Abeba et Représentant permanent auprès de l'UA, Lamin Baali.

A l'origine de ce trou, une instruction signée par le secrétaire général de la présidence de la République, Haba El-Okbi, adressée au gouvernement, jeudi 11 janvier dernier, subordonnant tout accord d'ouverture de capital ou de cession d'actifs des entreprises publiques algériennes au privé, à l'accord préalable d'u chef de l'Etat de ce pays d'Afrique du Nord, Abdelaziz Bouteflika.

La paix et la sécurité sont à l'agenda de la réunion des dirigeants africains, qui examineront les moyens pour faire face en particulier à la radicalisation et l'extrémisme violent considérés comme les principaux facteurs derrière la menace terroriste. "Vaincre la corruption: une option durable de transformation de l'Afrique, est le thème retenu pour cette 30e session ordinaire de la Conférence des chefs d'Etat et de gouvernement dont les travaux du Conseil exécutif ministériel ont débuté jeudi". Parmi les questions qui seront débattues, figurent la lutte contre la corruption, un phénomène qui a freiné les efforts de développement à l'échelle du continent et a fortement plombé les économies des Etats membres qui, malgré les mesures prises, n'arrivent pas à endiguer le fléau.

Alpha Condé, prenant la parole, s'est félicité de la présence massive des chefs d'Etat à ce sommet.

Vers une libre-circulation des Africains?

.

Le siège de l'Union africaine à Addis-Abeba a été offert, bâti et équipé par la Chine. D. R.

Et de conclure que l'histoire de l'espionnage chinois a attiré l'attention de certains responsables de l'UA qu'il était peut-être temps, alors que se discute la réforme de l'institution lors de ce sommet de janvier, de sécuriser leur cyberespace. Un projet porté par le Rwandais Paul Kagame qui prendra les reines de l'organisation.

Dernières nouvelles