Dassault Systèmes : les profits s'envolent, l'action aussi !

L'indicateur phare retenu par la direction, le bénéfice net par action, s'est établi à 2,68 euros (données non IFRS), une hausse de 8% sur 2016, qui le situe dans le milieu de la fourchette prévue par la direction l'année dernière.

Pour l'ensemble de l'exercice 2018, l'objectif de croissance du chiffre d'affaires non-IFRS est fixé à 8%-9% à taux de change constants, soit 3,355 à 3,385 milliards d'euros.

"Un bon quatrième trimestre nous a aidé à tenir les prévisions faites pour 2017", a commenté le directeur financier Thibault de Tersant lors d'une conférence téléphonique.

"Dassault Systèmes achève l'année avec une forte croissance des licences au T4, ce qui se traduit par une progression de la rentabilité", souligne Kepler Cheuvreux, qui reste néanmoins à conserver sur le titre. Et Solid Works, autre logiciel de CAO, a enregistré de son côté "une année record, avec une bonne performance dans le monde entier" et une hausse de 14% des ventes à 695,8 millions d'euros (non IFRS), a indiqué le dirigeant.

Dassault Systèmes vise une croissance de 8% à 9% du chiffre d'affaires pour 2018 à taux de change constants.

Au quatrième trimestre, Dassault Système a réalisé un chiffre d'affaires non-IFRS de 912,8 millions d'euros (+3% en données publiés, +8% à changes constants), supérieur au consensus Thomson Reuters (881 millions), avec un bénéfice net par action de 0,89 euro (consensus 0,82 euro).

Ces résultats intègrent pour la première fois l'activité d'Exa Corporation, dont l'acquisition pour pour 400 millions de dollars (341 millions d'euros) a été finalisée en novembre dernier. Dassault Systèmes a par ailleurs annoncé le lancement d'une sorte d'Amazon de la fabrication numérique, qui permettra aux industriels d'avoir accès à des services de "fabrication à la demande" et "d'approvisionnement de pièces intelligent".

Dernières nouvelles