Le e-commerce encore dopé par le mobile en 2017 — France

Le téléphone mobile est devenu aujourd’hui le principal levier de croissance du e-commerce

Le téléphone mobile est devenu aujourd’hui le principal levier de croissance du e-commerce

Nous sommes de plus en plus nombreux à faire nos emplettes sur Internet: en 2017, le commerce en ligne a bénéficié d'une hausse de 14,3%, selon une étude de la Fédération du e-commerce et de la vente à distance publiée ce mardi.

"L'année écoulée montre que la tendance ne faiblit pas".

Tout profite au e-commerce, et notamment les fêtes de fin d'année.

La performance du secteur, qui contraste avec la modeste progression de la consommation en France (+0,5% selon les données de la Banque de France), s'explique par une forte hausse de la fréquence d'achat, en particulier auprès des millenials âgés de 18 à 35 ans et des personnes de plus de 60 ans.

Pour 2019, la Fevad table sur un chiffre d'affaires d'au moins 90 milliards d'euros, la cap des 100 milliards devant être franchi en 2020. Les Français passent désormais, en moyenne, plus de 30 commandes par an sur internet.

Enfin, le "m-commerce" (les ventes sur smartphone et tablettes) continue de gagner des parts de marché.

Déjà largement utilisé pour consulter des avis, recevoir des offres grâce à la géolocalisation, faire du "clic & collect" (commandes en ligne retirées dans les magasins), le téléphone mobile est de plus en plus pratiqué aujourd'hui pour le "clic & reserve" (réservation en ligne d'un produit qui sera ensuite acheté dans un magasin). Et les transactions sur mobile continuent de s'accroître.

Ainsi, durant la période précédant Noël, les ventes sur internet ont progressé de 17,5%, à 16,5 milliards d'euros, précise la Fevad. Les Français ont dépensé plus de 80 milliards d'euros sur la toile l'an dernier.

L'habillement reste la catégorie de produits la plus vendue sur le Net, suivi des produits culturels. Il conserve sa troisième place en Europe derrière le Royaume-Uni et l'Allemagne.

Dernières nouvelles