Le médecin suspecté d'escroquerie a été mis en examen — Nîmes

Un chirurgien placé en garde à vue pour escroquerie

A Nîmes une enquête a été ouverte pour"escroquerie tromperie aggravée et blessures involontaires, contre un gastroentérologue spécialisé dans l’obésité.Plus

Selon France Bleu, un gastro-entérologue de 54 ans est soupçonné d'avoir escroqué plus de 500 patients, ainsi que les organismes sociaux à Nîmes. Sauf que le médecin gardois aurait continué à pratiquer cet acte médical sur ses patients jusqu'en 2015.

En effet, ce praticien peu scrupuleux opérait régulièrement ses patients à la polyclinique du Grand Sud. L'une de ses victimes a failli perdre la vie. Cette pratique frauduleuse et dangereuse était effectuée sur les patients sous anesthésie générale au travers d'injections dans l'estomac, censées réduire la sensation de faim. Plaintes de patientsIl est entendu suite à des plaintes de patients auprès de la Caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) et après des investigations réalisées dans un premier temps par l'Agence régionale de santé (ARS).

Près de 515 patients de ce gastro-entérologue ont déjà été identifiés par les enquêteurs de la brigade financière de la sûreté départementale de Nîmes. "Il assure qu'il a monté cette affaire pour gagner de l'argent alors qu'il traversait une période difficile personnellement et professionnellement", a précisé une autre source au journal.

" Ce traitement est jugé inefficace et peut présenter des risques pour la santé, des ulcères notamment", a expliqué lors d'un point presse le commissaire Emmanuel Dumas.

Dernières nouvelles